Cyclisme: oui ou non? Rompre avec le mythe comme quoi le cyclisme est mal!

Le cyclisme est un sport qui depuis quelques années est très a la mode, cependant beaucoup de professionnels critiquent ce sport mais… est-il si mauvais ? Mérite-t-il d’être mis de côté ?

Il est vrai que les positions sur le vélo ne sont pas très orthodoxes mais… n’existe-t-il pas une façon d’en faire de manière sure ?

Le cyclisme peut se réaliser de manière individuel ou en groupe, et il n’y a pas d’horaires. Il existe plusieurs type de cyclisme, le cyclisme de montagne, de route, le cyclisme de piste, le cyclisme adapté, ou simplement prendre son vélo et faire un tour dans la ville ; chacun avec ses caractéristiques et ses risques, mais… existe-t-il un sport sans aucun risque ?

Que vous fassiez quoi que ce soit, vous aurez toujours un risque de vous blesser. Pour les amoureux de ce sport une blessure peut être un vrai coup dur, et cela peut aller jusqu’à l’arrêt de cette pratique pendant un certain temps ou même cela peut engendrer que l’activité deviennent beaucoup moins divertissante.

Ainsi que le plus important serait de savoir ce que nous pouvons faire afin de prévenir les blessures que ce sport peut provoquer et ainsi pouvoir le pratiquer de manière sure. Beaucoup des blessures au cyclisme ne dépendent pas de nous, mais d’autres oui, et c’est sur ceux-là que nous allons nous centrer.

Quelles sont les blessures les plus fréquentes au cyclisme ?

Dans les blessures les plus courantes que peut provoquer le cyclisme nous avons : la tendinopathie achilléenne, la tendinopathie rotulienne, la tendinopathie du tenseur du fascia lata, la douleur lombaire, la douleur dorsale et la douleur cervicale.

Toutes ces blessures sont le produit d’une pratique sportive du cyclisme, c’est pourquoi nous pouvons faire différents exercices afin de les prévenir, dans le malheureux cas de ne pas pouvoir prévenir la blessure nous vous recommandons d’aller voir un kinésithérapeute afin de régler le problème au plus vite. Maintenant nous allons voir ce qu’on peut faire pour chacune d’entre elles :

  • La tendinopathie achilléenne :

La tendinopathie achilléenne est une blessure du tendon d’Achilles qui peut engendrer ou non une douleur, inflammation et différents grades d’impuissance fonctionnelle, en fonction de la gravité de la blessure.

Dans une première phase, la douleur apparait durant le cycle de l’exercice physique et disparait petit à petit lorsque nous nous échauffons, une fois terminé l’activité la douleur revient. Dans une deuxième phase la douleur ne cesse à aucun moment durant l’activité, et peut même parfois obliger le sportif à l’abandon de l’activité.

Que pouvons-nous faire pour prévenir ce problème ?

Le tendon d’Achilles est directement relié aux jumeaux et au soléaire, ainsi qu’une bonne santé musculaire de ces deux muscles peut nous aider à réduire la probabilité d’avoir une blessure.

L’application d’automassage sur ces muscles est très utile, et pour cela rien de tel que l’aide de l’outil 3TOOL et sa zone 2, comme vous pourrez l’observer dans la vidéo suivante :

En plus de ceci, nous vous recommandons de réaliser des étirements doux et progressifs toujours après l’activité.

  • Tendinopathie rotulienne :

La tendinopathie rotulienne consiste en une affectation du tendon rotulien. Localisé dans la partie antérieure du genou. Cette blessure se caractérise suite à une surutilisation, c’est-à-dire, qu’elle est provoquée par l’accumulation de microtraumatismes de répétition.

Dans une première phase initiale, la douleur commence durant les premiers coups de pédales, disparait durant l’échauffement, et réapparait lorsque nous sommes à froid. Dans une seconde phase la douleur est présente durant toute la pratique sportive, et dans une troisième phase la douleur apparait même au repos.

Que pouvons-nous faire pour prévenir ce problème ?

Le tendon rotulien et le tendon du quadriceps sont très reliés avec la musculature du quadriceps, c’est pourquoi une bonne santé musculaire de ces muscles nous aidera à prévenir cette blessure. Pour cela, nous pouvons nous appliquer un automassage et rien de tel que l’aide de la zone 2 du 3TOOL avec un peu de crème, comme vous pouvez le voir dans la vidéo suivante :

Nous pouvons aussi explorer notre musculature du quadriceps et à la recherche de points douloureux à la palpation, sur lesquels nous pouvons appliquer une autocompression progressive.

Evidemment nous accompagnerons le tout avec de bons étirements toujours après la pratique sportive.

  • La tendinopathie du tenseur du fascia lata :

Cette pathologie est aussi connue sous le nom de « syndrome de la bandelette ilio-tibiale » et c’est un des problèmes les plus fréquents chez les cyclistes. C’est une blessure avec une haute prévalence et qui a tendance à se chroniciser.  C’est aussi une blessure suite à une surutilisation du a la friction continue de la bandelette avec le condyle externe du fémur. Le comportement de cette blessure est similaire aux deux antérieurs.

Que pouvons-nous faire afin de prévenir ce problème ?

Pour traiter la prévention de cette blessure très présente dans le cyclisme, nous pouvons appliquer des automassages pour décharger tout le long de la bandelette ilio-tibiale et le tenseur du fascia lata. Pour cela le mieux est l’aide de l’outil 3TOOL et sa zone 2, ainsi nos mains souffrent moins. Dans la vidéo suivante vous pouvez voir comment le faire :

Dans beaucoup d’occasions, il est aussi recommandé de réaliser des autocompressions avec la zone 1 sur les points douloureux du tenseur du fascia lata.

  • Douleur au dos :

La douleur au dos que ce soit lombaire, dorsale ou cervicale, est aussi un problème très commun chez les cyclistes. Son origine est très diverse et c’est le travail d’un kinésithérapeute de trouver les facteurs qui le produit, car ce ne seront pas les mêmes chez tout le monde. La douleur de dos chez les cyclistes, a tendance à être articulaire ou musculaire, et beaucoup moins fréquemment il y a une implication de structures nerveuses.

Ainsi les contractures musculaires, et la rigidité des différents segments vertébraux sont les principales causes de la douleur au dos dans ce sport.

Que pouvons-nous faire afin de prévenir ce problème ?

Il existe différentes choses que l’on peut faire afin de traiter la prévention de ce problème, ou essayer de le régler lorsqu’il est présent. Premièrement si nous avons un point concret de douleur dans n’importe quelle zone du dos nous pouvons appliquer une autocompression avec la zone 1 de 3TOOL comme nous le verrons dans cette vidéo :

dans ce cas nous l’appliquons sur le muscle infra-épineux, mais c’est extrapolable à n’importe quelle autre zone. Par contre la zone sous-nucale ou sous-occipitale est différente, pour cette zone vous pouvez voir la vidéo suivante :

Nous pouvons aussi appliquer un automassage, tout dépend de la musculature en question. Si c’est la musculature paravertébrale lombaire, laquelle se trouve des deux côtés de la colonne, nous pouvons réaliser l’exercice suivant :

si au contraire c’est la zone cervicale, nous pouvons différencier les exercices suivants :

Pour finir, peut être que notre problème peut être du a une rigidité dans un segment vertébral. Ceci doit être évalué par votre kinésithérapeute de confiance, cependant, de manière préventive nous pouvons réaliser l’exercice suivant avec la zone 3 du 3TOOL afin de flexibiliser notre colonne, toujours en faisant attention et de manière douce comme indiqué dans la vidéo suivante :

Nous espérons que toute cette information et tous ces exercices vous aideront afin d’améliorer votre santé, en plus nous vous recommandons qu’après votre pratique sportive vous fassiez des étirements adéquats et que vous vous hydratiez bien.

Pour finir, beaucoup de blessures peuvent aussi être prévenu en ajustant des paramètres biomécaniques déterminés du vélo, pour cela vous devez voir un spécialiste en biomécanique.

Finalement nous vous laissons en vous recommandant une lecture du livre très intéressant sur la prévention des blessures dans le cyclisme. Le libre s’intitule « La santé du cycliste : prévention et soins des blessures » et son auteur est Pablo Herrero Gallego, nous espérons que cela vous sera utile. Dans les liens suivants vous trouverez plus d’informations sur ce livre: 

- "La salud del ciclista: prevención y cuidado de lesiones" (Facebook)

- "La salud del ciclista: prevención y cuidado de lesiones" (Amazon)

- "La salud del ciclista: prevención y cuidado de lesiones" (iTunes)

No comments

You must be logged in to post a comment.