ENTRETIEN 3TOOL

Aujourd’hui nous interviewons Esperanza García. Née à Madrid en 1960. Elle travaille au département des ventes d’une Enterprise de technologie et passe beaucoup de temps devant son ordinateur.

Bonjour Esperanza, vous nous disiez l’autre jour que cela fait un certain temps que vous vous consacrez à régler les gênes au niveau de la plante du pied et que vous vouliez tester 3TOOL.  Pourriez-vous nous parlez de votre expérience avec ce nouvel outil?

  • Il me parait intéressant de disposer en tant que patient d’un outil qui me permette de l’utiliser n’importe où, sans devoir dépendre de son kinésithérapeute. Etant quelqu’un qui voyage beaucoup et avec un agenda très serré au niveau des disponibilités d’horaires, il m’est très pratique, une fois arrivée à l’hôtel de réaliser un auto-traitement.

Connaissez-vous quelque chose de semblable déjà sur le marché?

  • Non. C’est la première fois que je vois quelque chose de ce genre.   

Racontez-nous, comment avez-vous appris son existence?

  • Et bien, dans mon entourage il y a des gens en relation avec le monde de la kinésithérapie et ils m’ont parlé de lui. C’est cela qui m’a emmené à le tester.

Ces jours-ci passé à utiliser 3TOOL, quelles sensations cela vous a procuré? Cela vous procure-t-il un soulagement de la douleur ?

  • Au début je ne m’y habituais pas du fait de me faire moi-même le traitement, je n’exerçais pas assez de pression lorsque je sentais la gêne. Logiquement cela n’aurait servi à rien, c’est pour quoi à force de travailler avec, j’ai réussis à savoir exactement comment je pouvais traiter ma fasciosis plantaire de la meilleure façon qui soit et en plus j’ai réussis à réduire la douleur.

En parlant de cet outil, laquelle de ses 3 utilisations vous parait la plus efficace?

  • La zone 1 pour comprimer le point douloureux localisé, est celle qui me parait la plus intéressante. Cependant, la partie de mobilisation vertébrale me parait plus compliqué. Notamment du fait que quand je suis seule et que je souhaite l’utiliser, je n’arrive pas à me centrer complètement sur les segments voulus.

Vous nous disiez aussi qu’après une tournée de travail vous notiez une surcharge dans le dos. Avez-vous testé 3TOOL dans cette zone?

  • Oui, bien que comme je l’ai dis avant, au début cela m’a paru compliqué. Mais avec l’utilisation régulière, petit à petit je réussis à atteindre les zones les plus surchargées du dos et noter de la relaxation.

Pour finir, nous aimerions savoir, le recommanderiez-vous à d’autres?

  • Bien évidemment. J’ai d’ailleurs pensé que cela allait être un de mes cadeaux pour les prochaines fêtes de Noël.

Merci de votre attention Esperanza, ça a été un plaisir d’avoir votre avis.

  • Merci à vous.

 

No comments

You must be logged in to post a comment.