Lésion aux ischio-jambiers? Voici comment le 3TOOL peut t’aider

Les ischio-jambiers sont un groupe de muscles constitués par le semi-membraneux, semi-tendineux et biceps femoral, situés dans la partie supéro-postérieure de la jambe. Les ischio-jambiers sont multifonctionnels. Ce sont de puissants extenseurs de hanche et fléchisseurs du genou, rotateurs médial et latéral et stabilisateurs important du genou. Les ischio-jambiers sont une source fréquente de blessures et de douleur chez les athlètes, surtout dans les sports qui nécessitent des mouvements explosifs et d'accélération et de décélération rapide, comme le sprint, le football et le rugby, entre autres. Les lésions des muscles ischio-jambiers se produisent principalement dans la partie proximale et latérale, et impliquent généralement le biceps fémoral. Les plus courants sont: tendinite dans l'insertion de la tubérosité ischiatique et rupture des fibres du muscle biceps crural. La gravité de la rupture des muscles ischio-jambiers est classée selon les catégories suivantes:

  • Grade 1 est une déchirure légère, avec peu de fibres musculaires qui perdent leur continuité.
  • Grade 2 est une ruptura modérée, avec la perte évidente de forcé.
  • Grade 3 est la ruptura complète d’une portion du groupe musculaire.

Les lésions d’ischio-jambiers interviennent quasiment toujours au niveau de l’union myo-tendineuse proximale. Dans le biceps femoral. La lésion, en général, ne se produit pas dans le tendón-même à moins qu’il y ait une pathologie déjà existante. Ces lésions peuvent être longues à soigner, avec une haute fréquence de récurrence ou de nouvelle lésion.

Selon le diagnostic, notre traitement s’orientera dans une direction ou une autre. Certains des processus de réhabilitation sont autant communs aux lésions aigües qu’aux problèmes plus chromiques ou de large évolution. La différence principale serait l’intensité des exercices, durée et début de chaque phase. Ils peuvent résumer en:

  • Diminuer la douleur et l’inflammation
  • Restaurer la mobilité et la flexibilité
  • Renforcement des muscles du genou et de la hanche
  • Retour progressif à l’activité

Dans les premières heures ou jours nous devons nous reposer et ne pas faire d’exercices aggravants. Éviter n’importe quel type d’exercice qui puisse empirer la lésion. Appliquer thérapie de froid/chaleur, au moins 3 fois par jour pendant 15 jours. On peut aussi prescrire des AINE (anti-inflammatoires non-esteroïdes)

Une fois que l’inflammation est résolue, la mobilisation des muscles ischio-jambiers lésionés sera réalisée aussi tôt que possible afin d’obtenir une bonne récupération. Ceci incluirá l’étirement passif et des exercices de renforcement qui doivent se réaliser dans une amplitude de movement indolore.

Initialement, sont recommandés des exercices de renforcement en isométrique, suivis d¡une progression douce vers des exercices isotoniques, concentriques puis excentriques.

De plus, la thérapie manuelle peut accomplir un rôle clé dans la prévention de la formation du tissu cicatriciel et l’accélération de la récupération globale. Au niveau miofascial, pour soulâger les restriccions, adhérences et douleurs, on peut utiliser du massage, la ponction sèche et la libération miofascial en appliquant une compression.

C’est sur ce point que le 3TOOL peut être utile. Cet outil a été conçu spécialement pour traiter les points gâchettes et restriccions musculaires; donc, on peut l’utiliser en prévention pour faciliter le mouvement et éviter la formation d’adhésions mais aussi comme moyen de traitement. Ci-après, vous pourrez trouver quelques vidéos qui montrent comment votre kinésithérapeute peut effectuer un massage et comprimer ces zones musculaires pour améliorer la mobilité et soulâger la douleur en utilisant la Zone 2 de l’outil.

Comme d’habitude, nous recommandons de consulter un kinésithérapeute ou tout autre professionnel de la santé pour prévenir y traiter ces lésions.

No comments

You must be logged in to post a comment.