Les Periostites au football

Connaissez-vous les périostites?

C’est l’inflammation du périoste, et le plus commun est celui au niveau du tibia. Le périoste est une membrane conjonctivo-élastique qui se trouve sur la surface des os long et plats (en dehors des surfaces articulaires) et qui permet la croissance de la dyaphise en largeur. Une traction continue des muscles sur cette membrane peut provoquer son décollement et donc son inflammation. C’est une blessure très commune chez les footballeurs, les volleyeurs, les coureurs, enfin tout sport avec de la course, des sauts (impacts au sol) et parfois même la marche.

Pourquoi le football peut provoquer des periostitis tibiale?

Le football étant un sport d’impacts, le muscle du tibial antérieur est très sollicité afin de contrôler le mouvement du tibia et la stabilisation du pied au moment de l’impact au sol. Ainsi une surutilisation de ce muscle peut engendrer une hypotonie de celui-ci et une surcompensation des muscles antagonistes tels que les jumeaux ou le soléaire par exemple.

Les facteurs de risques les plus connus sont, des chaussures non adaptées, une surface de terrain beaucoup trop dur, des coups répétitifs au niveau du tibia ou encore une morphologie du pied et de la jambe inadéquate (par exemple un pied plat ou creux, un genou valgus ou varus).

Que faire pour soigner ou prévenir cette blessure ?

Tout d’abord, dans la phase aigüe, il est recommandé de cesser immédiatement l’activité en cours et de mettre du froid sur la zone de douleur. Ensuite il faut aller consulter un professionnel de santé afin qu’il évalue correctement votre blessure.

En plus du traitement que vous proposera votre médecin ou kinésithérapeute lors des séances, vous voulez poursuivre le traitement à la maison afin de maintenir les bénéfices, nous vous recommandons avec au préalable la supervision de votre kiné ou médecin, d’effectuer des étirements du muscle soléaire et des jumeaux. Généralement ces muscles contracturés possèdent des points gâchettes. Donc si vous désirez traiter ces points douloureux, l’outil 3TOOL peut vous aider grâce à sa zone 1 qui permet d’exercer une compression au niveau du point gâchette, afin de relâcher ce « nœud » et diminuer la douleur. Un massage sera également un bon complément afin de relâcher ces muscles, et avec la zone 2 du 3TOOL et un peu de crème ou d’huile, vous pourrez l’effectuer sans surcharger vos mains.

Les étirements et la compression des points gâchettes sont un traitement direct mais aussi une méthode de prévention de la blessure. La periostitis tibiale peut durer entre une et six semaines de récupération. C’est pourquoi qu’il faut prendre le temps de bien soigner cette pathologie avant de revenir à la pratique sportive afin d’éviter que cette blessure se chronicise.

No comments

You must be logged in to post a comment.