Contractures musculaires: la blessure du XXI siècle. Comment les traiter et les prevenir?

tratar contracturas muscularesSans aucun doute, le XXI siècle nous a apporté beaucoup d’avancées et de progrès, les téléphones mobiles que nous n’imaginions pas, des livres électroniques, des cinémas en 3D, des voitures de rêve, des avancées incroyables en santé et d’infinies marques mondiales bâties dans ces dernières années. Mais il est évident que tout n’est pas bon. Quel être humain du XXI siècle serait capable de dire qu’il n’a jamais ressenti de stress ou de douleur dans n’importe quelle partie du corps? Qui peut dire actuellement, qu’il n’a jamais eu de contractures musculaires?

Sûrement personne ne pourrait répondre positivement à ces questions, ou ces personnes seraient minoritaires, le fait est que le stress et les contractures musculaires sont devenues le malheur de notre siècle.

Que pouvons-nous faire si nous souffrons de contractures musculaires ? Cette question est celle que se pose souvent  le commun des mortels qui en souffre; on peut déjà vous dire qu’une contracture peut être traitée ou prévenue, mais avant de vous expliquer ça, nous allons voir ce qu’est une contracture musculaire.

Une contracture musculaire, comme son nom l’indique est une contraction musculaire, dont le caractère nuisible réside dans la continuité d’une contraction maintenue dans le temps. Donc, même si les fibres d’un muscle normal se contractent et se relâchent, quand apparait une contracture musculaire, ces fibres souffrent d’une contraction involontaire maintenue dans le temps. Ceci provoque la clinique de cette pathologie qui peut être très variée et dépend de deux facteurs: la gravité ou l’intensité et la région anatomique affectée. En général, la clinique est reliée avec la douleur et la difficulté du mouvement, mais dans certains cas le cadre clinique peut être bien plus compliqué.

Après vous avoir expliqué de manière globale le concept de contracture musculaire, nous allons voir ce que nous pouvons faire pour revenir à un état plus sain. Si nous voulons nous soigner d’une contracture musculaire, prendre beaucoup de médicaments aidera peu, car ça permettra juste de cacher la douleur, jusqu’à ce que l’effet s’arrête et alors le problème sera toujours là, sans oublier les effets secondaires importants de ces médicaments et le travail que doit faire notre organisme pour ensuite les éliminer. Notre conseil pour tous ceux qui souffrent de contractures musculaires est d’aller voir un kinésithérapeute agréé. Celui-ci est le professionnel sanitaire le plus qualifié pour résoudre le problème et pour vous aider à les prévenir, il ne faut pas oublier qu’il est aussi important de prévenir que de guérir.

Ainsi, un kinésithérapeute agréé est votre meilleur moyen de combattre les contractures musculaires et sa clinique. Bien sûr, il existe des auto-traitements, c’est moins efficace, mais cela peut vous être utile jusqu’à ce que vous consultiez votre kinésithérapeute ou comme complément au traitement. En voici quelque unes:

  • Réaliser un auto-étirement: cela peut vous apporter beaucoup de bénéfices, mais attention, il ne faut pas s’étirer n’importe comment. Un étirement bien fait peut être très bénéfique, mais si vous les réalisez incorrectement, ils peuvent provoquer des problèmes plus graves, c’est pour cela qu’il est important que votre kinésithérapeute vous apprenne à les faire correctement.
  • Application de chaleur: chaleur ou froid? Combien de fois avez-vous eu ce doute? On va vous y répondre, la chaleur est plus adéquate pour relâcher une contracture musculaire, et plus particulièrement la chaleur humide (douches d’eau chaude, des torchons humides d’eau chaude, des sacs de chaud etc.).
  • Réaliser un automassage ou auto-compression des contractures: L’utilisation de l’outil 3TOOL, un outil portable et simple d’utilisation, peut vous aider à soulager la douleur provoquée par les contractures musculaires.

Une fois traitée ou éliminée la contracture musculaire, ce qui nous intéresse le plus est d’éviter de possibles rechutes futures. Pour cela, il faut étudier les facteurs qui produisent ce problème, les plus connus sont: le stress, la mauvaise alimentation, de mauvaises postures, une vie sédentaire, le froid, des mouvements répétitifs, les préoccupations, l’anxiété etc.

Evidemment, il y a des facteurs sur lesquels nous ne pouvons pas influer, par exemple le froid, le stress, l’anxiété ou les préoccupations. Par contre nous pouvons les combattre:

  • La mauvaise alimentation: il est fondamental de nous alimenter de forme adéquate, avec une quantité majoritaire de verdures et de fruits, en dédiant un temps adéquat à la digestion des aliments, et aussi en buvant beaucoup d’eau (environ 8 verres) et en évitant les substances ou les aliments qui provoquent du stress comme le café ou les boissons avec beaucoup de caféine. Il est aussi très important de contrôler les excès, durant les moments de fêtes comme noël.
  • Les mauvaise postures: deux activités par jour sont fondamentales pour notre posture, car nous y passons beaucoup de temps, ce sont au travail et au moment de dormir. Il est difficile de contrôler notre position lors du sommeil, car nous bougeons de façon inconsciente, mais nous pouvons adopter une bonne ergonomie de posture durant le travail, ce qui peut nous apporter beaucoup de bénéfices.
  • Un mode de vie sédentaire: pour le combattre nous avons mille options, sortir courir 20-30minutes à un rythme doux, aller à pied au travail, se promener à la mi-journée, se déplacer plutôt en vélo qu’en voiture… et bien sur tout ce qui vous passe par la tête, car il y a beaucoup de possibilités.

Notre conseil pour éviter l’apparition des contractures musculaires est de s’alimenter correctement, que vous évitiez le plus possible le stress, que vous trouviez une bonne posture au moment de travailler, que vous fassiez du sport avec une faible intensité mais avec une durée prolongée et que vous fassiez des étirements régulièrement. Si cela ne suffit pas, vous pouvez utiliser le 3TOOL et réaliser des automassages et auto-compressions dans les zones de douleurs.

Si finalement, vous n’êtes pas capable de prévenir son apparition et que vous venez d’avoir des contractures musculaires, n’hésitez pas à aller voir votre kinésithérapeute. Vous savez déjà qu’il sera votre meilleur allié pour combattre ce problème.

 

No comments

You must be logged in to post a comment.