Entretien avec Daniel Tapia

"Je crois que l’avantage principal qu’apporte 3TOOL est de pouvoir avoir en main une façon de réaliser un stimulus lors de ces moments où aller voir son kiné n’est pas facile. Bien entendu, je sais bien qu’avant d’utiliser 3TOOL il faut prendre conseil chez un professionnel pour savoir comment s’en servir."

Daniel Tapia Amores. Né à Grenade en 1977. Travaille comme kinésithérapeute à la Clínica Fisioterapia J. Daniel Tapia Amores. Et aujourd’hui il nous raconte son expérience avec le nouvel outil 3TOOL.
Bonjour Daniel, vous nous disiez l’autre jour avoir testé 3TOOL avec un patient. Pourriez-vous nous parler de votre expérience?

La vérité est que cela m’a surpris, quand je l’ai eu en main j’ai senti des sensations différentes de quand je l’ai appliqué sur le patient. La première fois que vous le prenez en main vous vous posez des questions sur son utilité, mais quand vous vous retrouvez face à une situation concrète, vous vous rendez compte que 3TOOL peut être la meilleure option. Je m’explique, la semaine dernière je m’occupais d’un joueur de Rugby, car il s’agit de ma spécialité dans le domaine sportif puisque j’ai été rygbyman. Il avait une contracture Dans le muscle sous-scapulaire qui est difficile d’accès à cause de la scapula. Mes doigts souffraient beaucoup de tenter l’accès jusqu’à lui, c’est alors que j’ai pensé que 3TOOL était une bonne solution. Grâce à son design pyramidal, j’ai pu positionner le sommet sur la contracture et réaliser une pression avec l’éminence thénar de ma main droite, et 3TOOL a disparu quasi entièrement sous la scapula.

Comment avez-vous connu l’existence de ce nouvel outil?

A travers de Twister. J’ai eu un retweet qui parlait de 3TOOL et de la campagne de crowfunding (financement participatif) qui était en train de se réaliser, ce fut le moment où je me suis intéressé au produit. J’aime les innovations qui se font en kinésithérapie et il ne pouvait pas en être autrement pour celle-ci. C’est ainsi que j’ai pris contact avec 3TOOL pour en savoir plus sur le produit.

Quels sont les bénéfices de 3TOOL pour le patient selon vous?

Je crois que l’avantage principal qu’apporte 3TOOL est de pouvoir avoir en main une façon de réaliser un stimulus lors de ces moments où aller voir son kiné n’est pas facile. Bien entendu, je sais bien qu’avant d’utiliser 3TOOL il faut prendre conseil chez un professionnel pour savoir comment s’en servir. Une fois réalisé l’anamnèse et l’évaluation par le kinésithérapeute, celui-ci peut recommander au patient d’utiliser 3TOOL en lui enseignant comment, et ainsi compléter chez lui le traitement reçu durant la consultation.

Qu’est ce qui ressort le plus dans son utilisation?

La versatilité est un de ses points forts. Le fait de pouvoir l’utiliser dans un traitement neuromusculaire, myofasciale et articulaire le rend plus attractif. Autre point positif, c’est que autant le patient chez lui que le kinésithérapeute à son cabinet peuvent l’utiliser.

En parlant de cet outil, en tant que kinésithérapeute, laquelle de ses 3 utilisation vous parait la plus efficace ? En ajouteriez-vous une supplémentaire?

D’après mon expérience, je crois que la meilleure des 3 options est le sommet que nous utilisons pour les points gâchettes myofasciaux, puisqu’il nous permet une prise ergonomique tout en protégeant nos précieuses articulations. Je pense que chaque kiné va trouver différentes façons de l’utiliser. Pour peu que vous l’utilisiez, vous lui trouvez une place dans votre consultation. Peu de temps après l’avoir ramené à la consultation, en tenant compte des besoins du patient, plusieurs utilisations non décrites me sont venues à l’idée.

Existe-t-il un outil semblable sur le marché?

Il est vrai que l’on a tendance à faire des comparaisons avec les produits qui peuvent réaliser les 3 fonctions. Mais de façon individuel. Pour moi, comprendre la versatilité de 3TOOL réunit à la créativité du kinésithérapeute et son bas coût, font de ce produit quelque chose de spéciale qui ne peut se comparer à aucun autre produit déjà sur le marché.

Pour terminer, le recommanderiez-vous aux patients pour poursuivre leur traitement chez eux?

Pour ma façon de travailler, disposer d’un outil qui complète le traitement reçu durant la session me parait fondamental. Le plus important est la récupération du patient et pour cela aujourd’hui nous disposons de 3TOOL. Je crois que nous devrions tous en avoir un dans notre cabinet et disposer de quelques uns en réserve pour que les patients puissent en acheter et le ramener à la maison.

Merci du temps que vous nous avez accordé Daniel, nous concluons ici nos questions sur 3TOOL.

Cela a été un plaisir de réaliser cet entretien et je vous remercie d’avoir pris contact avec moi.