Pubalgie

Qu’est ce qu’une pubalgie?

Nous pourrions définir le pubalgie comme un syndrome qui peut provenir de différentes causes (traumatiques, de déséquilibres musculaires) mais dans lequel il y a obligatoirement une douleur localisée dans la région pubienne qui peut être irradiée jusqu’aux adducteurs, abdominaux et arcs cruraux.

Les patients qui subissent le plus cette pathologie sont les sportifs. Si tu pratiques régulièrement le football, les courses, le rugby … peut-être as-tu déjà développé ce syndrome ou le developperas un jour.

Comment savoir si tu as une pubalgie?

Il est vivement recommandé d’aller consulter un médecin ou un kinésithérapeute afin d’établir un diagnostic correct et valide (puisque l’on peut croire qu’il s’agit d’une pubalgie alors qu’au final ce n’est pas le cas). Ceci dit, les signes suivants sont caractéristiques pour pouvoir soupçonner d’une pubalgie:

- Une sensation subjective de douleur profonde dans la zone des abdominaux ou de l'aine.

- La douleur augmente considérablement avec l'effort (ex:courir, travailler les abdominaux, …)

- Tension palpable au niveau de la branche pubienne dans l'insertion du droit abdominal.

- Douleur quand le patient fait une adduction de hanche contre-résistance.

- Douleur lorsque l’on se met en boule.

Quelle peut en être la cause?

Comme dit précédemment, il existe 2 types de pubalgies.

Tout d'abord, les pubalgies d’origine traumatique : Elle peut être provoquée par des microtraumatismes locaux (des chutes, des contractions brusques et subites du grand adducteur dans le geste sportif comme cela peut être le cas après avoir frappé ballon au football …). Fréquents chez les sportifs. Dans ce cas, peut exister un spasme de la musculature comme réponse au traumatisme. De plus, les tendons peuvent également souffrir à ce moment.

Enfin, il est important de souligner les pubalgies chroniques : elles peuvent se produire par une non-résolution de traumatismes dans une phase aigüe, mais sont en général plus dûes aux déséquilibres musculaires entre des chaînes antérieures et postérieures. Habituellement, on trouve les ischios-jambiers et abdominaux courts ou contracturés et au contraire des fléchisseurs de hanche et extenseurs de la colonne lombaire longs ou distendus. De plus, des ischio-jambiers courts Font que la position du pelvis change et qu’ainsi les adducteurs se trouvent étirés et donc en tensión. Le muscle carré lombaire peut également souffrir.

Comment traiter une pubalgie?

Tous ces mécanismes font que des muscles se trouvent tendus et qu’il faille les relâcher. Pour cela, on réalise des étirements de forme analytique (=locale) ou globale de certains muscles en fonction du diagnostic établi par le professionnel.

Évidemment, on traite également la douleur en utilisant le froid, l’électrothérapie, en réalisant les contractions isométriques (sans mouvement), etc..

Il est aussi recommandé d’appliquer un massage transversal profond dans les insertions tendineuses.

Il est conseillé également de réaliser un repos sportif durant 1 à 2 semaines.

Enfin, on travaillera la musculature stabilisatrice du tronc qui aura certainement souffert.

Une autre option valide est d’utiliser l’outil 3TOOL avec 2 de ses 3 zones:

- La zone pointue: sur les points de contracture, surtout sur les ischios-jambiers et les abdominaux. Le fait de traîter ainsi reduira la douleur et la tension.

- La zone plane: afin de réaliser un massage pour relâcher les fascias, enlever la tension dans les muscles qui auront souffert.

Le 3TOOL será très utile pour le kinésithérapeute car il est un complément, un “bonus” dans le traitement de pubalgies, et ce de manière ergonomique, innovatrice et efficace. En réalité, il est aussi une opportunité et une chance pour le pacient car il lui permettra de s’auto-traiter chez lui, pour que cela aille mieux plus rapidement et qu’il puisse retourner le plus rapidement possible (en faisant attention) au sport.

 

No comments

You must be logged in to post a comment.